German
English
French

Ports maritimes

Paliers de guidage linéaire de spreaders à containers

Les paliers de guidage linéaire du mécanisme de réglage des spreaders à containers du port de PORT BOTANY RMG en Australie étaient équipés de bagues en bronze. Dès les essais, il apparut que ces paliers s´usaient très rapidement et de façon très importante, et que la translation de retour était inacceptable en l´état. La mise en place de paliers MANGACHOC en acier hautement résistant à l´usure et sans entretien permit de régler définitivement le problème. (Ref.33)

Portique de déchargement de minerai

Plusieurs portiques de déchargement de minerai sont en service au sein d´une compagnie du port de Rotterdam. Les bras étaient auparavant équipés de paliers acier/acier lubrifiés et de paliers sans entretien revêtus de PTFE. Ces paliers étaient prématurément ruinés par suite de grippage dû à un manque de graissage ou de destruction du revêtement PTFE. Le remplacement de ces paliers par des paliers MANGACHOC hautement résistants à l´usure et sans entretien permit de régler définitivement le problème. Ces paliers sont en service depuis plusieurs années à la pleine satisfaction de l´utilisateur. (Ref.9)

Portiques à containers

Les articulations des bras (Hingepoint) et des tirants (Forestays) des portiques à containers du terminal MAERSK CTT – Rotterdam étaient initialement équipés de paliers lisses conventionnels. Au cours des années, l´usure par abrasion continuelle a provoqué un décalage du niveau des rails à la jonction des cotés terre/ mer. Ceci eut pour effet de ralentir notablement le fonctionnement du chariot et donc la capacité de manutention du portique. Un essai avec des paliers lisses MANGACHOC hautement résistants à l´usure fut effectué sur un des portiques. La diminution significative de l´usure a entraîné une nette amélioration de la capacité de manutention du portique. Ce résultat a conduit à la décision d´équiper tous les 9 portiques à containers en matériel MANGACHOC. (Ref.65)

Patins d´usure pour portique articulé

Dans le passé et afin d´éviter des réparations très coûteuses en temps et en coûts il était courant de faire appel à la technique de la combinaison de différents matériaux pour augmenter la durée de vie d´à peine deux ans des patins. L´utilisation de patins MANGACHOC a permit de réduire considérablement le décalage au niveau des rails et de ce fait de doubler, voire tripler la durée de fonctionnement de l´équipement. (Ref.77)